IL FAUT LE FLAIR!

C’EST ELLE QUE TU DÉSIRES? LA CRÉATURE DE TES RÊVES? LEA OU LEO, PEU IMPORTE…

ET TU N’AS PLUS QU’UNE CHOSE EN TÊTE. TU ES EN MANQUE.
COMMENT CONQUÉRIR CET ÊTRE DIVIN?

/L EST LE QUATRIÈME ET DERNIER NÉ DES APPÂTS OLFACTIFS DE LA MAISON NASENGOLD DE CHRISTIAN PLESCH SITUÉE À HAMBOURG.

C’EST DANS L’ABUS DE LUXE QUE RÉSIDE CETTE FOIS LE SECRET ! HABILLÉ(E) ROYALEMENT, TU TE PULVÉRISES DE /L. DILAPIDATEUR, TU RÉPANDS L’ÉLIXIR SUR LE CHEMIN DU ROYAUME DE L’ÊTRE DIVIN JUSQU’À TON APPARTEMENT ! ICI SUR UN ARBRE, LÀ, SUR UN MUR, ET SUR LA BOUCHE À INCENDIE. EN FERAS-TU UN TAG ? PRENDS GARDE AUX PASSANTS. ENLACERAS-TU LEA ET LEO, UNE FOIS PRIS AU PIÈGE DANS TON SILLON, TON SORTILÈGE, TON /L? ILS SONT EMPORTÉS DANS UN TOURBILLON D’ODEURS DE BERGAMOTE, DE JASMIN FUMÉ ET DE CUIR SAUVAGE. BIEN SÛR, L’AMBRE ET LE BOIS DE SANTAL DÉVERSENT AUSSI LEUR SENSUALITÉ. HYPNOTISÉS, ILS LA SUIVENT, CETTE TRAÎNÉE MAGIQUE. DE VRAIS JUNKIES !
CA A DES AIRS DE RÊVE ÉVEILLÉ, NON ? C’EST BIEN ÇA ! ET SI LE SOLEIL TE BERCE DE LA CHALEUR DE SES RAYONS, ALORS FAIS UN SOMME. NASENGOLD VEILLE SUR TOI.

EASY.

"IL Y A BEAUCOUP PLUS DE JUNKIES QU’ON NE LE PENSAIT JUSQU’À PRÉSENT DU FAIT QUE LE LUXE AUSSI REND DÉPENDANT.“
© ERWIN KOCH (*1932), APHORISTE ALLEMAND